/// anticiper.org \\\
      Thème : Constat
      1ère publication: 10.01.2021       Dernière mise à jour: 07.11.2022

Consensus scientifique indéniable sur l'origine anthropique du réchauffement du climat

Les activités humaines reconnues comme cause du réchauffement rapide des océans et de l'atmosphère

L'objectif de cette page est de lister quelques sources importantes attestant de l'état actuel des connaissances sur l'origine humaine du réchauffement du climat et du consensus international à ce sujet.

Les causes principales du réchauffement et dérèglement climatique actuel sont d'origine humaine, cela n'est plus contestable. On constate malheureusement que certains groupuscules, politiciens ou partis d'extrême droite, par intérêt et démagogie, continuent de nier les validations scientifiques : citons aussi le triste exemple de l'empire médiatique conservateur de Rupert Murdoch (News Corporation) qui participe à la désinformation et au confusionnisme sur le thème du climat, notamment aux USA et en Australie.

Liste d'associations scientifiques attestant du réchauffement anthropique et liste d'études de consensus


NASA Climat - Consensus scientifique



Une liste de plus de 200 organisations scientifiques à travers le monde s'accordant sur l'origine humaine du réchauffement

Des organisations de tous les continents et dizaines de pays y sont listées.

list of scientific organizations (opr.ca.gov)



Les principales études de consensus scientifiques

Des dizaines de milliers d'études dans le domaine du climat sont produites chaque année : s'appuyant sur cet important volume de connaissances et recherches, des études de consensus sur l'origine humaine du réchauffement ont été menées, elles sont listées ici, ainsi que leurs conclusions (pourcentage de consensus)

Consensus scientifique sur le réchauffement climatique et principales études de consensus (wikipedia)


consensus climat rechauffement origines humaines

Davantage d'informations sur les études de consensus sur ces 2 pages wikipédia anglophones :

Scientific consensus on climate change (wikipedia)

Surveys of scientists' views on climate change (wikipedia)


etudes de consensus et résultats

Rapports du GIEC

Rappel du fonctionnement du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) :
le GIEC s'appuie sur les études produites par la communauté scientifique internationale : « les évaluations du GIEC sont principalement fondées sur les publications scientifiques et techniques dont la valeur scientifique est largement reconnue ».
Lorsque des climato-négationnistes prétendent que le GIEC manque d'indépendance et n'est pas représentatif de l'état actuel des connaissances, ils montrent ainsi leur ignorance du fonctionnement de cet organisme. Les contenus et les conclusions des rapports du GIEC s'appuient principalement sur les données et résultats de nombreux organismes scientifiques mondiaux, sur une très grande variété de sources. Le travail du GIEC se fait de manière transparente, en présence d'observateurs très variés :

Observateurs :
"Tout organisme ou agence à but non lucratif qualifié dans les domaines couverts par le GIEC, qu'il soit national ou international, gouvernemental ou intergouvernemental, peut être admis en tant qu'organisation observatrice du GIEC. Les organes et organisations des Nations Unies sont admis en tant qu'observateurs s'ils en font la demande."
Liste des organisations gouvernementales et non gouvernementales (ONG) observatrices du GIEC en 2022 (environ 200).


Principales conclusions du GIEC sur les effets de l’évolution du climat et les mesures d’adaptation (OMM - Organisation Météorologique Mondiale- 2008)



2019 : le consensus sur l’origine anthropique du réchauffement climatique atteint 100 %

"Selon une nouvelle évaluation de la littérature scientifique, le consensus sur l’origine anthropique du réchauffement climatique a atteint 100%. L’auteur a passé en revue pas moins de 11 000 papiers parus au cours des 7 premiers mois de 2019. De fait, les résultats confirment et prolongent ceux obtenus par des évaluations antérieures. Autrement dit, l’existence indéniable d’un accord de la communauté compétente sur la question."

Réchauffement climatique : un consensus scientifique indéniable (Sciencepost.fr - 29 novembre 2019)



Changement climatique : le doute n'est plus possible

"En 2012, James Powell étudie 13 950 publications scientifiques et n’en trouve que 24 qui ne reconnaissent pas le changement climatique anthropique."
"En 2013 et 2016, John Cook étudie près de 12 000 articles scientifiques et interroge les auteurs de ces publications. Il parvient au résultat de 97% d'études concluant à un changement climatique induit par des actions humaines."
"Le changement climatique ne fait plus débat parmi les scientifiques".


Changement climatique : le doute n'est plus possible (dossier Euronews - 2019)


Pourquoi subsiste encore un climato-scepticisme ?
"Pour James Powell, la méconnaissance par le grand public de la grandeur du consensus scientifique et de la solidité de sa valeur est en cause. John Cook avance l’hypothèse que l’habitude médiatique de présenter les opinions contradictoires a donné trop de poids relatif aux voix qui nient le changement climatique.
Le doute infusé par des lobbies, pour le compte d’entreprises d’énergies fossiles notamment, y est aussi pour beaucoup, y compris lorsque ces entreprises étudient et reconnaissent pourtant le changement climatique en interne depuis des décennies comme c’est le cas d’Exxonmobil, par exemple."


Partager sur  Facebook   LinkedIn   Twitter

CC-BY-SA       -       2021